Pour ceux que ça interresse, mon paléo végétarien

Un doute par rapport à un aliment ? Une question sur les graisses, les glucides, les protéines ? Et on mange quoi le matin avec le paléo ?

Re: Pour ceux que ça interresse, mon paléo végétarien

Message par brolychan » Jeu Sep 17, 2015 9:16 am

Pour ma part, le paléo d il ya 10 000 ans s'embeter pas niveau nourriture il suivait son instinct et l'apprentissage de la cueuillette et de la chasse de ses aillieuls
brolychan
 
Message(s) : 1205
Inscription : Mar Oct 28, 2014 11:58 am
Localisation : pagny le chateau

Re: Pour ceux que ça interresse, mon paléo végétarien

Message par Didier » Jeu Sep 17, 2015 1:53 pm

Bon voilà Elsa, j'ai retrouvé les pages dont je te parlais hier dans le livre de Julien Venesson qui confirment bien que, génétiquement, nous ne sommes pas tous égaux face aux glucides et que, in fine, tu as raison Elsa ! ;)
A l'occasion d'une très grande étude réalisée en 2013 sur plus de 70 000 personnes, 60 chercheurs à travers le monde ont ainsi démontré qu'une variante du gène situé sur le chromosome 19 était associée à une consommation plus élevée de glucides et plus faible de lipides sans impact sur le poids. Autrement dit, certaines personnes sont effectivement génétiquement plus adaptées que d'autres à une alimentation riche en glucides. A partir de ce constat et d'autres études menées sur des sportifs notamment, on peut, selon Venesson, brosser 3 grands portraits nutritionnels :
- type N1 : capacité évidente pour les sports d'endurance visible dès l'adolescence - difficulté à prendre de la graisse corporelle en particulier à l'adolescence
- type N3 : capacité évidente pour les sports de force ou explosifs visible dès l'adolescence - facilité à prendre de la graisse
- type N2 : à mi-chemin entre les deux
Ces découvertes ont, toujours selon Venesson, des implications fondamentales : une personne qui tolère des apports élevés en glucides (toi Elsa manifestement) et qui adopterait une alimentation pauvre en glucides aura tendance à se sentir fatiguée, à perdre du poids et sera moins performante lors de la pratique d'un sport. Inversement, les personnes non-adaptées génétiquement à des apports élevés en glucides et qui pourtant en consomment beaucoup, auront tendance à prendre du poids, à développer une résistance à l'insuline et à devenir diabétiques (moi je suis clairement de ce côté de la barrière !)
En définitive, pour notre santé, notre niveau d'énergie, notre ligne... nous aurions tous intérêt à connaître notre profil génétique sachant que les N1 sont quand même bien moins nombreux que les N3 !
Et une fois qu'on a dit ça, ça ne veut pas dire qu'un profil N1 doit consommer n'importe quel source de glucides. C'est là qu'on retombe dans le paléo et qu'on va regarder ce qui, dans l'alimentation plaéo, en apporte le plus. Le quinoa par exemple devrait être proscrit puisqu'il est capable d'induire des réponses immunitaires comparables à celles provoquées par les céréales contenant du gluten et qu'il est, comme la pomme de terre (elle aussi à proscrire), riche en saponines.
En revanche, riz et sarrasin sont considérés par Venesson parfaitement paléo-compatibles pour les personnes ayant d'importants besoins en glucides.
Mais là il faut avant tout regarder si on veut rester paléo, c'est vers les féculents paléo que sont le manioc, le tapioca, l'igname, le taro, le navet, la carotte, le panais, la patate douce, le topinambour, la betterave, le potimaron ou les châtaignes. Attention toutefois au manioc et tapioca qui, d'après Venesson, semblent susceptibles de causer des perturbations sur le fonctionnement de la thyroïde si on en consomme trop... hé oui... pas si simple de bien se nourrir ! ;)
Didier
 
Message(s) : 998
Inscription : Mar Oct 28, 2014 8:40 am
Localisation : Nord

Re: Pour ceux que ça interresse, mon paléo végétarien

Message par Elsa » Jeu Sep 17, 2015 3:30 pm

Merci beaucoup Didier pour toutes ces explications! Je suis loin d'être en sous-poids, mais c'est vrai que je me reconnais dans le profil 1. Je vais donc consommer les glucides paléo que sont les patates douces, les chataignes, le manioc, le tapioca, l'igname, le taro, le navet, la carotte, le panais, le topinambour, la betterave, le potimaron, le riz et le sarrasin :) ainsi que les fruits! Pour tout te dire, je n'ai jamais mangé de manioc, de tapioca, d'igname, de taro, de topinambour .... :oops: j'espère en trouver dans mon supermarché pour tester tout ça! :D
Se satisfaire du naturel
Elsa
 
Message(s) : 264
Inscription : Jeu Avr 30, 2015 7:58 pm

Re: Pour ceux que ça interresse, mon paléo végétarien

Message par brolychan » Ven Sep 18, 2015 10:30 am

merci didier moi je suis exactement N3
brolychan
 
Message(s) : 1205
Inscription : Mar Oct 28, 2014 11:58 am
Localisation : pagny le chateau

Re: Pour ceux que ça interresse, mon paléo végétarien

Message par Elsa » Ven Sep 18, 2015 10:30 pm

Ma nouvelle journée, en m'aidant des conseils de Didier ;) :


Petit déjeuner: porridge au flocons de sarrasin, lait d'amande, graines de chia, figues séchées et beurre d'amandes <3

Déjeuner: patates douces, huile d'olive, avocat, oeufs mollets, pleiiiiiin de légumes dont des carottes avec des herbes de provence, une compote sans sucre et deux carrés de chocolat noir :)

Gouter: banane et noisettes

Diner: riz au beurre de coco (découvert par hasard et aaaaaaaaaaaaaaaaa le beurre de coco fondu c'est une tuerie!!!!), avec des légumes (eux aussi recouverts de beurre de coco, après tout c'est du bon gras ;) ) une compote et du chocolat noir

bon j'ai aussi grignoté des raisins et des dattes en travaillant, mais bon on compte pas hein?^^

d'ailleurs je tiens à dire que j'ai commencé la musculation il y a deux semaines et......je suis hyper affamée depuis! Donc je mange plus, et surtout des glucides, et pourtant je prends du muscle et je m'affine. Didier, ton truc sur les types explique tellement de choses!
Se satisfaire du naturel
Elsa
 
Message(s) : 264
Inscription : Jeu Avr 30, 2015 7:58 pm

Re: Pour ceux que ça interresse, mon paléo végétarien

Message par Elsa » Sam Oct 10, 2015 11:06 pm

petit déjeuner (avant séance de sport): "bouillie" xD constituée de flocons de sarrasin, farine de coco, lait d'amandes, graines de chia, dattes
après le sport: une banane

midi: riz, oeufs, petit pois et brocolis, des olives et des noix de cajou, une compote et 2 carrés de chocolat noir

gouter: lait d'amande au cacao, une orange

diner: patates douce, rutabaga, pomme de terre, carottes, poivrons, épinards, avocat, deux kiwis

dans la soirée: une poignée de noisettes

bonne fin de semaine!
Se satisfaire du naturel
Elsa
 
Message(s) : 264
Inscription : Jeu Avr 30, 2015 7:58 pm

Re: Pour ceux que ça interresse, mon paléo végétarien

Message par Superkikim » Dim Oct 11, 2015 9:53 am

Merci Didier, très intéressant.

Comme on parle de paléo, je voulais aligner ça avec un commentaire que je me suis fait: D'un point de vue génétique, ça a du sens. Comme les marmottes qui stockent de la graisse pour l'hiver, ou les dromadaires qui stockent de l'eau dans le désert, les gènes se sont adaptés aux besoins environnementaux.

Il sera donc tout à fait logique que, par exemple, une population qui a vécu des milliers d'années dans le froid développent une capacité à transformer l'énergie en graisse pour survivre. De plus, la façon de bruler ne sera pas la même, car il seront de grands consommateurs de viande, avec une chasse très sédentaire (on attend que la proie arrive), et aucune végétation dans l'alimentation.

Au contraire, une population qui a évoluée dans un environnement tropical aura certainement eu l'habitude de consommer une grande quantité de sucre à travers des fruits très riches, peu de protéines, et une activité physique assez intense.

Enfin, une population qui a évolué dans des steppes sera consommatrice de protéines à travers des chasses intenses, sur de longues distances, et beaucoup de végétation (légumes), peu de fruits puisque peu d'arbres...

Je ne fais qu'appel à mon intuition et à ma logique, et il me semble que ça a du sens.

Je suis N3 également... Très puissant, mais pas endurant. Le paléo sans glucide me convient bien jusqu'ici. Je n'ai ni plus ni moins de coups de barre qu'avant.

Je vois venir des commentaires du genre "oui mais entre temps, on a continué d'évoluer...". Ben oui... Mais on a quand même toujours deux pieds, deux mains, un nez, une bouche, et deux oreilles.... et des doigts... et des ongles, des poils, des cheveux.... Des choses qui aujourd'hui ne nous servent pas beaucoup, pourtant elles perdurent... Alors pour les gênes de la gestion de l'énergie, ça doit pas être très différent...
Superkikim
 
Message(s) : 102
Inscription : Ven Août 21, 2015 2:10 pm

Re: Pour ceux que ça interresse, mon paléo végétarien

Message par Didier » Dim Oct 11, 2015 2:30 pm

Excellente intuition à mon sens ! :D
Didier
 
Message(s) : 998
Inscription : Mar Oct 28, 2014 8:40 am
Localisation : Nord

Re: Pour ceux que ça interresse, mon paléo végétarien

Message par Elsa » Mar Oct 13, 2015 12:00 am

oui je suis moi aussi impressionné!

ça fait 1 mois que je suis paléo végé, ça se passe bien :) poids stable (si on oublie les fluctuations hormonales), malgrès une prise de muscle, alimentation riche en glucides paléo comme les patates douces, rutabaga, pomme de terre, petits pois, carottes, fruits, ainsi qu'en glucides un peu moins paléo comme le sarrasin et le riz^^ je consomme de temps en temps du quinoa et des lentilles. Et bien sur le plein de bonnes graisses avec les olives, la noix de coco, les noisettes, les pistaches, les noix de cajou, les amandes, et des plaisirs sucrés avec le chocolat noir et les compotes (non sucrées!).

Quelques oeufs, et du lait d'amandes aussi :)

La vie est belle!

Objectif remise en forme! Muscu + 20 minutes de courses dont 10 en fractionné , 3 fois par semaine :) plus des soirées à la patinoire (je suis au Canada je rappelle :p ).
Se satisfaire du naturel
Elsa
 
Message(s) : 264
Inscription : Jeu Avr 30, 2015 7:58 pm

Re: Pour ceux que ça interresse, mon paléo végétarien

Message par Didier » Mar Oct 13, 2015 8:45 am

Super Elsa ! Tu as manifestement trouvé l'alimentation qui te convient le mieux et c'est bien ça l'essentiel !
Après - à propos du riz par exemple -, j'ai envie de te dire qu'il ne faut pas tomber dans le manichéisme de l'étiquetage paléo. D'ailleurs, plus le temps passe et plus je trouve que ce terme est galvaudé ! Et si on parlait d'aliments sains plutôt que paléo ? hein ?
Tu as parfaitement démontré depuis que tu postes sur ce forum qu'une personne n'est pas l'autre et que chacun doit faire son chemin pour trouver l'alimentation qui lui convient le mieux. Et si un aliment sain te convient, peu importe qu'il ait reçu ou pas le label paléo par les hautes instances ! ;) Ouais, c'était ma minute paléo-rebelle ! :D
Didier
 
Message(s) : 998
Inscription : Mar Oct 28, 2014 8:40 am
Localisation : Nord

PrécédentSuivant

Retour vers Alimentation paléo

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invité(s)

cron